Le cours du Bitcoin est-il manipulé par les investisseurs historiques ?

By | 2018-11-03T17:51:49+00:00 décembre 5th, 2018|Bitcoin|0 Comments

Le Bitcoin étant bâti sur un protocole favorisant l’échange de gré à gré (Peer-to-Peer), cette monnaie numérique n’est associée à aucune autorité bancaire.

Cependant, le fait de fonctionner avec un système décentralisé n’indique pas forcément une impartialité des acteurs du marché. Lorsque l’on se rend compte qu’une minorité détient plus du tiers des bitcoins en circulation, on est en droit de se poser des questions.

Les prix ne seraient-ils pas manipulés ? Plus d’éclaircissement à ce sujet dans les lignes ci-dessous.

Un millier d’individus détiendrait près de 40 % de l’offre de Bitcoin

Après la première estimation de la valeur du Bitcoin, il ne valait qu’un millième de dollar. Au fil des années, il a connu une revalorisation continue pour dépasser les 6800 dollars.

Mieux, en décembre 2017 cette monnaie a connu une flambée de sa valeur avec un pic dépassant les 19 800 dollars. Cette montée fulgurante de la valeur du Bitcoin a rendu les premiers investisseurs multimillionnaires pour ne pas dire multimilliardaires.

D’après les statistiques fournies par BitInfoCharts, on dénombre mille comptes parmi les 11 millions existant qui détiennent 35,40 % de l’ensemble des bitcoins minés.

Ces gros détenteurs de Bitcoins peuvent ainsi dicter la politique monétaire, ce qui n’est aucunement à l’avantage des petits épargnants.

Les méthodes du « wash trading » appliquées sur le marché ?

Les « whales » (baleines) comme on les appelle communément ont la possibilité de manipuler à leur profit les prix sur le marché.

Concrètement, ces gros bonnets du bitcoin pourraient déployer des méthodes dites de « spoofing » et du « wash trading ». Le but de telles manœuvres serait d’orchestrer :

  • Une croissance des volumes échangés sur le marché ;
  • Une diffusion d’ordres factices sur le marché pour inciter les autres investisseurs à vendre ou acheter un actif…

En pratique, les investisseurs historiques pourraient vendre une grande partie de leur actif et ainsi faire tomber très bas le cours du bitcoin. Ils pourront par la suite racheter la devise lorsque son cours aura diminué.

Toujours pour améliorer la rentabilité de leur activité, il est rapporté que ces riches détenteurs de bitcoin placent de faux ordres et les retirent afin de stimuler les cours.

Une enquête criminelle est d’ailleurs ouverte par les autorités américaines pour faire la lumière sur de potentielles manipulations.

Que retenir de cet article sur la possible manipulation du cours du Bitcoin par les investisseurs historiques ?

Les premiers ayant investi dans le Bitcoin dès son apparition se sont vus par la suite très riches.

Environ un millier d’entre eux a la capacité d’influencer les prix du marché au détriment des petits acteurs.

D’après les experts, il n’est pas forcement illégal que ces derniers communiquent entre eux de leurs stratégies. Cependant, il faut noter qu’une action coordonnée de ces « baleines » pourrait avoir un lourd impact sur le marché.

About the Author:

Leave A Comment